FRÉDÉRIC LORIN

Frédéric Lorin a un parcours professionnel caractérisé par trois grandes étapes.

Une longue première étape de 17 ans dans la publicité entre 1989 et 2006 où il a pu coordonner des budgets internationaux mais aussi créer et diriger des filiales de groupes internationaux à l’étranger, notamment au Maroc et au Moyen Orient, ainsi que sa propre agence de communication à Paris.

Une seconde étape s’ensuit, beaucoup plus courte (2 ans) dans le Conseil stratégique orienté à l’International. Il accompagne sur des missions la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) pour sa potentielle implantation aux USA, Le Groupe français Altavia pour son implantation au Maroc ou encore une mission pour SKYTEAM.

Une troisième étape commence en 2008 (et perdure) dans le Tourisme. Elle démarre en 2008 chez Belambra le N°1 des Clubs de Vacances en France avec un nouveau projet issu de la reprise de 60 clubs anciennement VVF. Objectif : créer une nouvelle marque de Clubs de vacances pour la famille avec des implantations françaises uniquement.

Il y était concomitamment en charge de deux directions : la Direction des Ventes Internationales, avec pour mission de faire venir la clientèle étrangère en France dans les établissements du Groupe et faire ainsi rayonner la France auprès d’une cible Internationale.
La Direction de la Communication avec, pour mission, de mettre en œuvre la stratégie et l’exécution de la communication de cette marque nouvellement créée avec le pari (réussi) d’obtenir une notoriété de marque de 56% en 2015, soit 7 ans après sa création ex nihilo.

Depuis plus de 5 ans, il préside aux destinées de la direction générale du Salon IFTM Top Resa , le rendez-vous incontournable depuis 42 ans de l’industrie du Tourisme,

Depuis son arrivée il a pour ambition de faire de cet événement emblématique la vitrine exhaustive du secteur dans toutes ses composantes et ses évolutions, tant sur le Loisir que sur le Business Travel.

Il s’est aussi attaché à donner à la France le rayonnement qu’elle mérite sur un salon pourtant plus tourné vers l’outgoing en rapprochant, année après année, les exposants et les marques françaises des réseaux de distribution physiques que sont les Agents de Voyage .

Plus récemment et plus particulièrement pendant cette longue période de pandémie, malgré l’annulation de l’édition de 2020, il s’est attaché à mettre en œuvre de nouvelles initiatives afin de continuer à animer la communauté du voyage et à offrir un temps de parole, de la visibilité et des modules de formation au travers des « Ateliers d’IFTM », tout au long de l’année, avec 30 rendez-vous hebdomadaires sur un plateau TV.

Il est par ailleurs un défenseur convaincu de la profession des Agents de voyages et le démontre dans toutes ses prises de Parole et ses actes d’organisateur de salon. Ils sont et doivent devenir encore plus incontournables pour un tourisme de qualité.

Source link