la décision connue d’ici le 23 mars 2021

Une cinquantaine de personnes se sont mobilisées devant le Tribunal Administratif de Cergy, ce mardi 2 mars 2021, à l'appel de la CGT de TUI France - DR : CSE TUI France

Une cinquantaine de personnes se sont mobilisées devant le Tribunal Administratif de Cergy, ce mardi 2 mars 2021, à l’appel de la CGT de TUI France – DR : CSE TUI France

Ils étaient une cinquantaine à s’être rassemblés devant le Tribunal Administratif de Cergy, ce mardi 2 mars 2021, à l’appel de la CGT de TUI France.

Des salariés du Groupe, mais aussi d’autres entreprises, venus apporter leur soutien aux équipes, alors que le CSE de TUI France a engagé une action auprès du tribunal administratif pour demander l’annulation du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) actuellement en cours.

LIRE AUSSI : La CGT TUI France appelle à la mobilisation le 2 mars

« La plaidoirie a démarré vers 13h. Etaient présents l’avocat de la direction et celui du CSE, mais pas la Direccte, précise Lazare Razkallah, le Secrétaire du CSE de TUI France.

Nous avons mis en avant les différents points de blocage, notamment que les moyens financiers ne sont pas au rendez-vous, alors que la maison-mère a touché 5,5 milliards d’euros, et que le Groupe a bénéficié d’aides d’Etat en France : chômage partiel, CICE, reports de charge, reports de loyers, etc. Pourtant, il licencie les deux tiers de ses salariés dans des conditions exécrables« .

Et de citer en exemple le congé de reclassement proposé, qui est de 11 mois pour les plus de 50 ans et de 8 mois pour les moins de 50 ans.



Source link