La SNCF accuse une perte nette de 3 Mds€

La SNCF a présenté ses résultats 2020. Impactée par la crise liée au covid-19, et plus marginalement par les grèves de début 2020 liées à la réforme des retraites, le groupe accuse une perte de 3 milliards €.

Sur l’exercice le chiffre d’affaires est en retrait de -14% par rapport à 2019 pour atteindre 30 Mds€. Les conséquences de la crise sanitaire sont estimées par le groupe à 6,8 milliards d’euros.

La dette nette du Groupe s’établit à -38,1 Mds€ un chiffre qui inclus les 25 Mds€ repris par l’État au 1er janvier 2020.

Le trafic passager plonge en 2020. Les activités de transport de voyageurs, et la Grande Vitesse en particulier, sont en net recul, avec une baisse de fréquentation de -48% pour l’ensemble de la Grande Vitesse ferroviaire (TGV INOUi, OUIGO, Eurostar, Thalys etc.), dont -45% en France. Concernant les activités conventionnées, les fréquentations sont en baisse de -45% pour Transilien, -32% pour TER et -30% pour Keolis (Grands réseaux France) par rapport à 2019.



Source link