« Le remboursement des PGE est décalé d’une année » annonce Bruno Le Maire

Le 3 e changement reste les coûts fixes, pour beaucoup d’entrepreneurs le poids est absolument insupportable dans cette période, cela concerne les chaines d’hôtels ou les restaurateurs, aux salles de sports, nous prendrons donc en charge les coûts fixes de tous ces secteurs dès lors qu’ells réalisent un chiffre d’affaires d’un million par mois.

Cette aide s’ajoutera à celui du fonds de solidarité, en étant plafonnée dans un premier temps à 3 millions d’euros, selon les travaux réalisés avec la Commission européenne. C’est un point de départ, nous allons négocier avec la Commission européenne, pour relever ce plafond.]i »

Ce plafond d’un million de revenu par mois, pourrait être revu prochainement et baissé.

« i[Les PGE, certains voient approcher avec beaucoup d’inquiétude la 1er échéance de remboursement. Nous allons permettre à toutes les entreprises qui le souhaitent de différer d’une année supplémentaire le remboursement du PGE.

Ce différé de remboursement est de droit pour toutes les entreprises pour tous les secteurs et qu’importe la taille de celles-ci. J’invite toutes les entreprises à se rapprocher de leurs banques pour convenir d’un les modalités d’amortissement en prenant en compte ce nouveau délai.

Pour les autres prêts contractés, à ma demande les banques se sont engagées à examiner favorablement à toutes demandes moratoires, de reports d’échéances pour les entreprises les plus touchées par la crise, sur une base personnalisée.

Nous maintiendrons en janvier les exonérations de cotisations sociales et les aides mises en place en décembre. Avec pour objectif : 0 charge sociale pour les entreprises fermées ou lourdement pénalisés dans les secteurs liés à l’hôtellerie, le café, la restauration, la culture, le sport ou l’événementiel. »



Source link