quelles règles pour les campings, villages vacances et résidences ?

Les établissements ne disposant pas de ces équipements tels que les terrains de campings sans piscineou par exemple des résidences de tourisme avec de « petites piscines » ou de « petites salles de spectacles » (ERP de moins de 50 personnes) ne sont pas concernés par le pass sanitaire dès ce 21 juillet.

Pour l’ensemble de ces opérateurs, le cabinet de Jean-Baptiste Lemoyne Secrétaire d’Etat en Charge du Tourisme et d’Alain Griset, Secrétaire d’Etat en charge des PME ont confirmé aux organisations représentatives de ces secteurs : la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA), l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (UNAT) et le syndicat professionnel des Résidences de Tourisme et appart-hôtels (SNRT) que les gestionnaires auront la possibilité d’effectuer un contrôle unique et valable pour la totalité du séjour du pass sanitaire.

« Ce sera la doctrine » nous confirme Pascale Jallet, Déléguée Générale du SNRT.

Comme nous l’expliquait dans nos colonnes Simon Thirot délégué général de l’UNAT : « Contrôler le pass sanitaire à chaque activité : à la piscine, puis au bar, et ensuite au restaurant et à la gym… cela ne parait pas réalisable. Cela va être ingérable. La responsabilité est très importante pour les professionnels. Les hébergeurs sont prêts à prendre cette responsabilité mais en face pour appliquer les mesures il faut vraiment faire preuve de souplesse dans les moyens à mettre en œuvre »

Une assouplissement qui permet également aux vacanciers non vaccinés d’éviter toute une série de tests pendant le séjour afin de garder un pass sanitaire à jour.



Source link