restructuré, Fitour Voyages en ordre de marche pour la reprise

Progressivement, après l’été, Fitour Voyages reprendra une activité proche de la normale.

Le service Groupes a déjà été réactivé pour ne pas louper les devis et la saison.

Début juillet, la directrice générale, accompagnée de sa coordinatrice de réseau, rencontreront les responsables d’agences des 15 points de vente du Groupe, pour prendre le pouls et remotiver les troupes.

La réouverture des agences aux horaires habituels est prévue pour la rentrée… sauf en cas de nouvelle vague épidémique !

« Je suis assez sereine pour la rentrée, mais il faudrait vraiment que le gouvernement ne nous confine pas à nouveau », martèle Virginie Delbos.

Pour l’heure, le Groupe a réussi à ne pas grignoter sur les PGE obtenus par la holding Groupe Delbos, en partie grâce à l’activité de transports qui a continué à tourner, mais également parce que ses dirigeants ont dû procéder à quelques restructurations.

« Nous avons décidé de fermer l’agence située à Villeneuve-sur-Lot au moment où le bail s’achevait, explique Virginie Delbos. Toutefois, notre entreprise de transport Fiageo basée à Villeneuve est en train de construire un bâtiment pour les autocars qui permettra à Fitour d’avoir un bureau sur place ».

Malgré ses efforts pour maintenir le plus possible de collaborateurs, Fitour a dû procéder à 3 départs, en plus des départs « naturels ». « Il y a des vocations qui ont été grillées, des personnes avec de l’ancienneté qui n’ont pas réussi à tenir, parce que cela ne correspondait plus au métier qu’elles avaient choisi au départ ».

Autre fait marquant : Fitour a revendu ses parts dans Voyages Triangle, son tour-opérateur basé près de Rodez, à son associé historique, le Groupe Chauchard fin décembre 2020.

« Il fallait sauver Triangle, en pleine pandémie. Dans une telle crise, la restructuration était inévitable pour nos entreprises. Et il se trouve que le Groupe Chauchard avait besoin de conserver cette production pour le GIR, tandis que nous avions déjà développé notre propre production depuis une dizaine d’années en tant que groupiste, autocariste et rachetant une agence à Brive en 2008 qui avait déjà une production en propre.

D’ailleurs ces dernières années, nous avons réuni toutes ces unités ensemble – Groupes et GIR – pour intensifier notre production avec de l’affrètement aérien et des offres par autocar, précise Virginie Delbos.

Néanmoins, nous avons toujours de très bonnes relations avec le Groupe Chauchard, mais en pleine crise Covid, nous avons pu constater à quel point il était difficile de gérer un tour-opérateur à deux sociétés. Nous envisageons de rester revendeurs de la production Voyages Triangle sur leur offre moyen et long-courrier ».



Source link