septaine obligatoire à l’arrivée dans l’Hexagone pour les personnes non-vaccinées

En revanche, sur les Antilles (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy), « au regard de la couverture vaccinale qui reste particulièrement faible » […] « le gouvernement a décidé d’appliquer la mesure d’auto-isolement de 7 jours (appliquée jusqu’à présent aux passagers en provenance de l’Hexagone à l’arrivée sur les territoires antillais) également à l’arrivée dans l’hexagone à compter du 9 juin pour les passagers en provenance des Antilles, indique le communiqué du Ministère.

Cette mesure, applicable dans les deux sens, concerne uniquement les personnes non-vaccinées **, car ces personnes présentent un risque de porter et de diffuser le virus nettement plus significatif que les personnes vaccinées, dans le cadre de leurs allers-retours sur des territoires qui restent très vulnérables avec un faible taux de vaccination.« 

A l’issue de leur isolement, elles devront être testées négatives. Le même régime s’applique pour les personnes provenant d’un pays étranger « vert ».

Pour les déplacements avec un pays étranger orange, les motifs impérieux et l’obligation d’auto-isolement s’appliquent pour les personnes non-vaccinées. Ces deux mesures ne s’appliquent pas aux personnes vaccinées.

Pour les déplacements avec un pays étranger rouge, les motifs impérieux s’appliquent à tous les passagers et la quarantaine stricte et contrôlée s’applique aux seules personnes non-vaccinées.

Pour les déplacements entre les territoires antillais français, les personnes non-vaccinées sont également soumises à un auto-isolement de 7 jours à leur arrivée, dans les deux sens, à l’issue duquel elles devront être testées négatives. Les personnes vaccinées sont dispensées de cette mesure d’auto-isolement.

« En cas de dégradation de la situation sur un territoire, les préfets sont habilités à rétablir les motifs impérieux. L’évolution épidémiologique défavorable à Saint-Martin conduit ainsi à maintenir des motifs impérieux pour les personnes non vaccinées entre ce territoire d’une part et la Martinique et la Guadeloupe d’autre part« , précise le Ministère.

LIRE AUSSI : Antilles et DOM-TOM : quelles sont les conditions pour voyager à partir du 9 juin 2021 ?



Source link