une fermeture pour trois ans car « le bâtiment est en souffrance »

Durant cette période, le Centre Pompidou va subir un désamiantage total, mais aussi une mise aux normes de sécurité, techniques et énergétiques en vigueur ainsi qu’aux obligations d’accessibilité pour les publics en situation de handicap.

« Concrètement il s’agit pour nous de préserver notre premier chef d’œuvre – le bâtiment – qui n’a connu aucune rénovation profonde depuis 1977.

Ces travaux sont indispensables pour qu’il demeure cette icône mondiale de la modernité et de l’architecture contemporaine qui attire chaque année des millions de visiteurs.

Je me réjouis de cette décision qui nous permettra de fêter en grand nos 50 ans et qui inscrit pleinement le Centre dans le 21e siècle, » explique Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou.

Durant cette période, le Centre devrait s’exporter dans sa succursale de Metz et rester accessible via des expositions hors-les-murs ou encore numériques.



Source link