une reprise lente et sans euphorie

Un constat partagé par Patricia Linot « beaucoup d’hôtels sur Paris resteront fermés et nous savons que la clientèle française plébiscite davantage les plages, la montagne ou la campagne pendant la saison estivale. » Sur le MICE, elle se veut plus rassurante : « il y a une petite reprise du tourisme d’affaires, certains ont pu organiser des évènements d’entreprises. Et il y a quand même des petites choses en attente ».

Les Vedettes de Paris, de leur côté, ne se sont pas précipitées pour rouvrir : « D’une part nous avons une contrainte opérationnelle : les travaux de notre nouveau ponton d’embarquement pour les croisières sont encore cours et d’autre part cela n’a pas trop de sens d’ouvrir tant que les vacances scolaires n’ont pas débuté » explique Julie Devernay.

Vedettes de Paris reprendra donc son activité dès le 19 juin 2021.

« Commercialement parlant, nous préparons le terrain, nous le ressentons notamment au niveau des revendeurs, notamment OTA qui renouent le contact. Après à l’échelle de Paris cela frémit doucement mais ce n’est pas l’emballement. » poursuit la directrice commerciale.

Vedettes de Paris a également profité de la pause forcée pour retravailler ses offres : outre le tout nouveau ponton qui sera doté d’un restaurant (concept plus tendance), la croisière d’une heure sur la Seine sera désormais commentée par un guide-conférencier professionnel (en lieu et place d’une bande son).

L’offre sera complétée d’une croisière famille et d’une nouvelle croisière apéro.

La reprise sera donc progressive, avec des équipes à remettre au travail et de gros espoirs sur l’arrière saison. « Même si ce n’est pas la folie dingue, c’est encourageant«  lance Patricia Linot optimiste.

Mais ce que craignent les professionnels, c’est la diminution des aides gouvernementales au fur et à mesure…

« En septembre, octobre nous accueillons en général une belle clientèle, ce serait salutaire qu’elle soit au rendez-vous car d’ici là nous n’aurons plus d’aides… » conclut Pierre-Jean Romatet.



Source link